Thierry LUCAS, Président du Comité FBF d’Ile de France, répond à 3 questions

Thierry Lucas

Thierry Lucas vous êtes banquier en Ile de France. Avec vos équipes vous êtes au contact au quotidien avec les PME de la région, qu’est-ce qui fait une bonne relation banque-entreprise ?

Thierry Lucas : Banquier et PME doivent entretenir une relation de confiance réciproque.  Pour cela, la transparence doit être au centre du dialogue sur la base d’éléments chiffrés et réalistes (plan de financement, prévisionnels…). Dans mon métier de banquier, j’ai besoin de comprendre le projet et l’activité d’une entreprise, on doit donc se parler et de préférence sur les mêmes bases. J’ajouterai aussi l’anticipation : plus une PME vient me voir tôt, pour un projet comme pour d’éventuelles difficultés, plus je pourrais être en mesure de proposer des solutions.

Comment un chef d’entreprise doit-il préparer un projet d’investissement ?

Thierry Lucas : Le banquier doit d’abord comprendre le projet d’investissement : le dirigeant doit donc décrire l’objectif de son investissement (moderniser l’outil de production, intégrer de nouvelles activités…). Le plan de financement permet de chiffrer son projet et notamment la rentabilité attendue. C’est ce qui va nous servir de base de travail pour rechercher les financements adaptés.

De quoi ont besoin les PME aujourd’hui ?

Thierry Lucas : Certainement que les PME doivent un peu mieux connaître comment agit leur banquier, ce dont il a besoin, comment l’aborder… Le banquier doit, de son côté, mieux comprendre l’activité d’une PME, sa stratégie, son fonctionnement ou son activité et la manière dont elle se démarque. Cela passe donc par plus de pédagogie et plus de connaissance réciproque… C’est tout l’enjeu du nouveau site de la FBF, www.aveclespme.fr, pour apporter des réponses pratiques aux questions des PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *