Profiter des normes SEPA

idee_300-135

Le SEPA (Espace unique de paiements en euros – Single euro payments area) est une source d’opportunités pour vous et votre entreprise. Grâce à ces nouvelles normes européennes, vous pouvez régler vos fournisseurs et recevoir des règlements de la part de vos clients situés en Europe avec les mêmes moyens de paiement que ceux que vous utilisez en France. Depuis le 1er août 2014, vos virements et vos prélèvements sont réalisés au format harmonisé SEPA au sein de l’espace formé par les 34 états membres[1] en lieu et place des anciens virements/prélèvements nationaux. En France les formats SEPA sont disponibles dans les banques depuis 2008 pour le virement et 2010 pour les prélèvements. En outre, depuis le 1er février 2016, la seconde phase du passage à SEPA est achevée : elle a été consacrée au remplacement des “produits de niche” (TIP et télérèglement).

Vous identifiez facilement vos clients, fournisseurs et salariés grâce à leurs références bancaires internationales, BIC/IBAN : ils remplacent en France le RIB. Le BIC et l’IBAN doivent donc désormais être indiqués dans vos différentes bases de données.

L’intégration des moyens de paiement SEPA permet aussi une rationalisation de vos processus de paiement en Europe, ce qui peut rendre le processus de recouvrement plus efficace. Les avantages du SEPA sont aussi commerciaux : vous pouvez prospecter de nouveaux marchés et développer votre activité à l’export en Europe en vous appuyant sur  des moyens de paiement aussi faciles à utiliser qu’au plan national, et avec le même niveau de sécurité.

[1] L’espace SEPA comprend les 28 pays de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein, la Suisse, Saint Marin et Monaco.

A savoir : le BIC et l’IBAN (Bank identifier code / International bank account number), identifiants bancaires internationaux, se retrouvent sur les relevés d’identité bancaire en France depuis 2001. L’intégration de ces éléments dans les systèmes d’information de votre PME (bases clients, salariés …) a permis le passage aux normes SEPA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *